L'aut'journal
Le mercredi 16 octobre 2019
édition web
L'aut'journal
archives
Retourner à L'Aut'Journal au
jour le jour

Recherche
accueil > l’aut’journal > archives > sommaire > article
La machine électorale de l'ADQ
N° 175 - décembre 1999

Une créatrice pour chaque mois
Caroline Perron

L’agenda des femmes 1999



À chaque automne, l’arrivée de l’Agenda des femmes est toujours pour moi une source infinie de plaisirs. En plus de sa grande utilité, il se différencie des autres agendas par la très grande qualité des textes qui racontent la vie des femmes avec leurs difficultés, leurs bonheurs, leurs peines, leurs gains.

Cette année, les éditrices du remue-ménage ont décidé de procéder à quelques petits changements tout en gardant le même format, souhait que les fidèles lectrices ont formulé dans un petit sondage-maison que l’on retrouvait dans L’Agenda des femmes 1998. C’est dans les textes que les changements ont été effectué. Les mêmes habituées de l’Agenda souhaitaient des textes liées à la création artistique. Voilà ce qui est fait!

Au fil des mois, vous ferez la connaissance de femmes créatrices de tous horizons par l’entremise de la plume de douze autres créatrices. Les Hélène Monette, Viola Léger, Michka Saäl, Susanne de Lotbinière-Harwood, Francine Laurendeau, Marie-Célie Agnant, Marie-Thérèse Lefebvre, Myra Cree, Brigitte Haentjens, Louise Warren, Paule Baillargeon et Élisabeth Bourget vous parleront de femmes poètes, peintres, musiciennes, auteures dramatiques, dramaturges, d’une monteuse en cinéma, d’une artiste multidisciplinaire, d’une comédienne... Des femmes qui se donnent corps et âme toutes à leur art, à leur médium, qui n’ont pas peur d’expérimenter, de créer. Des femmes, connues ou inconnues, mais qui ne demandent qu’à être vues, écoutées, lues, interprétées, chantées et appréciées. La dramaturge Élisabeth Bourget décrit bien ici la situation0 «Aujourd’hui, à Montréal, on meurt encore de désespoir, de misère et de faim, au coin d’une rue, mais pas nécessairement parce qu’on écrit des pièces de théâtre. Il reste tout de même un grand danger pour les auteures0 le silence. Celui, indifférent, avec lequel les oeuvres sont accueillies. Et l’autre, insoutenable, qui pèse sur les textes jamais montés.»

L’initiative de remue-ménage dans la publication de ces textes ne peut donc qu’aider à mieux faire connaître ces femmes artistes, à mieux faire comprendre l’importance de leur travail et la place de l’Art dans leur vie et dans la nôtre. Pour un cadeau de Noël intelligent, offrez l’Agenda des femmes cuvée 1999!

«Écrire c'est enjamber des murs, enjamber des morts, des mers, des siècles, c'est écraser le marbre statuaire, c'est faucher l'avenir, engendrer du futur archéologique. Écrire c'est marcher jusqu'à ce que le départ soit oublié.»- tiré de Louky Bersianik, Le Pique-nique sur l'Acropole

Retour à la page précédente

Partager cet article Imprimer cet article


 


Réseau Média
© l'aut'journal 2002
 
l'aut'journal sur le web
L'aut'journal sur le Web a
été réalisé par Logiweb.