L'aut'journal
Le lundi 25 octobre 2021
édition web
L'aut'journal
archives
Retourner à L'Aut'Journal au
jour le jour

Recherche
accueil > l’aut’journal > archives > sommaire > article
Depuis la charte, l'État c'est nous !
N° 208 - avril 2002

Ensemble, se donner une voix pour mieux être
Pierre Dubuc

Livre...



Rollande Touchette était là, aussi dynamique qu'il y a vingt-cinq ans. Elle a rappelé qu'à l'époque, son mari l'ayant quittée, elle s'était retrouvée seule avec cinq enfants en bas âge. Pour les nourrir, elle quémandait la charité à la Saint-Vincent-de-Paul. Et le samedi soir, elle se rendait au magasin Steinberg avec sa marmaille pour demander au gérant de lui remettre les aliments périssables qu'il était pour jeter.

Un jour, ce dernier, compatissant, s'informe si, au moins, elle « reçoit du Bien-être social ». Rollande ne sait pas de quoi il parle. Elle n'était pas la seule. La Loi d'aide sociale, sanctionnée en décembre 1969, était peu connue des gens dans le besoin. Pourtant, la loi marquait un changement majeur. Elle reconnaissait des droits aux assistés sociaux, dont celui, fondamental, d'avoir un revenu selon ses besoins. Finie la charité !

Rollande n'hésite pas longtemps. « Le lundi matin, raconte-t-elle, j'étais au bureau d'aide sociale du Champ-de-Mars à faire valoir mes droits. » Le lendemain, elle recrutait des femmes assistées sociales dans son quartier et fondait un des premiers groupes de ses « avocats populaires » qui allaient informer et organiser les personnes assistées sociales afin qu'elles fassent respecter leurs droits.

À Montréal, les « avocats populaires » ont rapidement essaimé dans différents quartiers et se sont regroupés au sein de l'Association pour la défense des droits sociaux, les ADDS. En 1977, ils lançaient un appel pour un regroupement provincial. Ce sera le Front commun des personnes assistées sociales du Québec qui fêtait le 20 mars dernier son vingt-cinquième anniversaire.

À cette occasion, le Front commun a procédé au lancement d'un très beau livre relatant ses vingt-cinq ans d'histoire et dans lequel on retrouve l'histoire de Rollande et de plusieurs autres.

L'auteure du livre est Evelyn Dumas, journaliste politique et sociale pendant vingt ans dans différents quotidiens et hebdomadaires du Québec, lauréate du prestigieux prix de journalisme Olivar Asselin en 1976, et auteure de Dans le sommeil de nos os, un livre consacré aux luttes ouvrières. De 1979 à 1984, Mme Dumas a été conseillère politique du premier ministre René Lévesque. Depuis quelques années, elle est bénévole au Front commun des personnes assistées sociales.

À partir des archives du mouvement et d'entrevues réalisées avec des acteurs ayant contribué à la naissance et à la vie du Front commun, Evelyn Dumas a reconstitué l'histoire méconnue de cette organisation populaire. Le livre a été conçu comme un outil afin que les personnes assistées sociales puissent s'approprier l'histoire de leur organisation afin de la consolider.

Ensemble, se donner une voix pour mieux être, Histoire du Front commun des personnes assistées sociales du Québec 1977 - 2002, Evelyn Dumas

Disponible auprès du FCPASQ 0 (514) 987-1989 ou (418) 648-9918

Retour à la page précédente

Partager cet article Imprimer cet article


 


Réseau Média
© l'aut'journal 2002
 
l'aut'journal sur le web
L'aut'journal sur le Web a
été réalisé par Logiweb.