L'aut'journal
Le mercredi 16 octobre 2019
édition web
L'aut'journal
archives
Retourner à L'Aut'Journal au
jour le jour

Recherche
accueil > l’aut’journal > archives > sommaire > article
Premier bilan de la grève des infirmières
N° 182 - septembre 1999

Pages Jaunes 0 En lock-out depuis 6 mois
Pierre Klépock
Les 350 salariées de chez Bell Actimédia, une filiale de Bell Canada ( les Pages jaunes), sont en lock-out depuis le 10 mars dernier. Membres du Syndicat des employées et employés professionnel et de bureau (SEPB-FTQ), ces travailleuses (90% des membres sont des femmes) mènent une lutte à gagner contre leur patron.

Il veut imposer des reculs dans la convention collective, notamment en allongeant la semaine de travail de une heure et demie sans compensation salariale. De plus, il ne veut accorder aucune protection contre les pertes d'emplois attribuables aux changements technologique et à la sous-traitance, ni des augmentations salariales suffisantes.

Une grande partie du travail effectué pour les lock-outées a été transféré aux bureau de Bell Actimédia à Toronto., Faut-il rappeler que la compagnie Bell Canada¸ pour satisfaire ses actionnaires, fait des millions de profits sur le dos de ses salariés et casse des emplois partout au Québec et au Canada.

Retour à la page précédente

Partager cet article Imprimer cet article


 


Réseau Média
© l'aut'journal 2002
 
l'aut'journal sur le web
L'aut'journal sur le Web a
été réalisé par Logiweb.