L'aut'journal
Le vendredi 24 mai 2019
édition web
L'aut'journal
archives
Retourner à L'Aut'Journal au
jour le jour

Recherche
accueil > l’aut’journal > archives > sommaire > article
Chartrand vu par Picard
N° 186 - février 2000

Questions au Bloc québécois
Pierre Dubuc
Les propos du journaliste Éric Rouleau confirment des révélations auxquelles nous avons fait écho dans les pages de l'aut'journal, que ce soit sur les négociations de Rambouillet (no. 181, été 1999) ou l'ampleur prétendu des massacres (no. 185, décembre 1999) et soulèvent des questions à l'endroit du BLOC.

Maintenant que nous en savons plus sur les faux et vrais motifs de la guerre au Kosovo, il est pertinent et nécessaire que nous posions certaines questions aux représentantes et représentants du Québec au Parlement canadien, seul habilité à prendre des décisions sur les questions de paix et de guerre.

Que le gouvernement Chrétien ait appuyé l'initiative américaine et de l'OTAN ne nous surprend guère. On ne pouvait s'attendre à autre chose d'un gouvernement dont on sait qu'il représente la classe d'affaires canadienne dont les intérêts se confondent de plus en plus avec ceux de l'oligarchie financière américaine.

Mais que faisiez-vous, députéEs du Bloc, dans le camp des va-t'en guère?

Lors des dernières élections, vous nous avez invité à envoyer une forte députation bloquiste à Ottawa en nous disant que le Bloc, n'aspirant pas à former le gouvernement, jouerait un rôle progressiste sur la scène fédérale, avec comme mandat de défendre les intérêts des Québécoises et des Québécois.

Expliquez-nous quel est l'intérêt des Québécoises et des Québécois à appuyer une action de l'OTAN, une organisation militaire dominée par les États-Unis, qui court-circuite complètement l'ONU, par le fait même la légalité internationale, dont nous aurons pourtant besoin lors d'un vote favorable à la souveraineté?

Plus inquiétant encore est que vous ayez adopté une position plus belliqueuse que le gouvernement Chrétien en prônant, en plus des bombardements, l'envoi de troupes au sol. Pourtant, à ce que l'on sache, le Bloc n'a aucune expertise militaire!

Quelle était donc la stratégie du Bloc en faisant une telle surenchère, en s'alignant sur les pires faucons du Pentagone?

En fait, on a l'impression que le Bloc n'a qu'une stratégie0 montrer aux États-Unis qu'il est " le meilleur élève de la classe ". Cette stratégie, députéEs bloquistes, vous la partagez avec une bonne partie de l'élite nationaliste québécoise. Hier, c'était le libre-échange, puis la Guerre du Golfe, la Guerre contre la Serbie, et demain la promotion du dollar américain comme " monnaie nationale " du Canada, voire du Québec.

Croyez-vous sérieusement que Washington appuiera en retour l'indépendance du Québec? Avez-vous cette naïveté?

Regardez ce que font les Américains0 ils se servent de vous comme d'un levier pour leurs propres intérêts; ils réussissent avec succès à forcer le Canada à s'aligner de plus en plus sur leurs positions, pour former un grand tout nord-américain anglo-saxon homogène, ce qui bien évidemment les convainc qu'ils n'ont aucun intérêt à soutenir l'indépendance du Québec! Pourquoi en effet changer ces " conditions gagnantes "!

Qu'obtenez-vous en échange? Que Clinton reçoive Bouchard dix minutes dans le Club House du Mont-Tremblant après sa partie de golf avec Chrétien! Ne trouvez-vous pas cela humiliant?

Vous ne semblez pas avoir compris que nous n'accéderons pas à l'indépendance en jouant les paillassons de l'Oncle Sam. Vous ne semblez pas réaliser que la servilité dont vous faites preuve nous rapetisse au lieu de nous grandir, fait reculer l'idée d'indépendance plutôt que de la faire avancer. D'ailleurs, les résultats de votre dernière campagne électorale sont là pour le prouver et ceux de la prochaine le confirmeront si vous persistez dans cette voie.

Vous invoquez le " réalisme " et vous pataugez dans les pires compromissions de la petite " politicaillerie ", alors que l'indépendance a besoin de femmes et d'hommes politiques aux larges horizons, combinant idéaux et stratégies à long terme. Vous faites fin-de-siècle, alors que nous avons besoin d'espoirs nouveaux!

Retour à la page précédente

Partager cet article Imprimer cet article


 


Réseau Média
© l'aut'journal 2002
 
l'aut'journal sur le web
L'aut'journal sur le Web a
été réalisé par Logiweb.