L'aut'journal
Le jeudi 18 juillet 2019
édition web
L'aut'journal
archives
Retourner à L'Aut'Journal au
jour le jour

Recherche
accueil > l’aut’journal > archives > sommaire > article
1 millard 180 millions d'êtres humains n'ont pas accès à l'eau
N° 189 - mai 2000

Citoyens blasés cherchent démocratie
Valmi Dufour
Le fonctionnement de la " démocratie " québécoise, les résidents de Val-François le comprennent de plus en plus depuis le jour où, à la suite de l'écroulement de nombreux pylônes à cause de la tempête de pluie verglaçante de janvier 1998 (À moins que les coupures budgétaires massives d'Hydro-Québec dans l'entretien du réseau n'y soient pour quelque chose ?), ils se sont vus imposer la construction sur leurs terrains de la ligne à haute tension Hertel – Des Cantons.

Pouvant difficilement motiver une telle entreprise – sans invoquer l'exportation d'électricité vers les États-Unis, le gouvernement n'a eu d'autre choix que d'imposer près d'une dizaine de décrets afin d'éviter toute consultation publique. La Cour Suprême ayant déclaré ces décrets en opposition avec la loi québécoise, l'Assemblée nationale s'est vue obligée de modifier cette loi, tout en interdisant tout recours judiciaire éventuel dans le cadre de cette affaire !

Blasée d'une gestion obscure des affaires publiques, faisant fi des principaux intéressés, la Coalition des Citoyens et Citoyennes du Val Saint-François (CCVSF) s'est associée à d'autres groupes militants en créant un Réseau des CitoyenNEs qui parlent, pour rappeler à nos dirigeants qu'en bout de ligne, dans une démocratie, le pouvoir appartient au peuple et que des décisions ne peuvent donc être prises sans considération de son avis, mais surtout pour rappeler au peuple que son pouvoir ne se limite pas au droit de tracer une croix dans une case une fois tous les quatre ans.

C'est ainsi que la CCVSF, SalAMI, le RAP et de nombreuses autres organisations progressistes invitent tous les citoyens qui en ont assez de l'attitude arrogante et méprisante d'élus qui ne les écoutent pas, à profiter de la Marche du Citoyen du 7 mai pour faire comprendre à ceux-ci qu'ils ont l'intention de reprendre en main leur destin. Rendez-vous donc au square Émélie-Gamelin (coin Berri et De Maisonneuve, à Montréal), ce premier dimanche de mai, à 10h, avec votre casse-croûte et votre réveille-matin à piles pour réveiller les députés du parti présentement au pouvoir, qui seront justement réunis à ce moment derrière les portes closes du Palais des Congrès !

Voir aussi le site web de la CCVSF (ccvsf.org).

Retour à la page précédente

Partager cet article Imprimer cet article


 


Réseau Média
© l'aut'journal 2002
 
l'aut'journal sur le web
L'aut'journal sur le Web a
été réalisé par Logiweb.