L'aut'journal
Le mercredi 20 mars 2019
édition web
L'aut'journal
archives
Retourner à L'Aut'Journal au
jour le jour

Recherche
accueil > l’aut’journal > archives > sommaire > article
Une île, une ville et pas de syndicat !
N° 194 - novembre 2000

Landry moins seul
Pierre Dubuc

Yves Michaud dans Mercier



Bernard Landry se sent très seul au conseil des ministres, dit-on, depuis le départ de Robert Perreault. Il serait aujourd’hui le seul ministre, avec Louise Beaudoin, dont c’est la responsabilité ministérielle, à se préoccuper de la cause de la langue française.

Aucune surprise donc à ce qu’il soutienne la candidature d’Yves Michaud dans Mercier 0 « Quand des observateurs disent que cela déplairait à l’establishment péquiste si Michaud était candidat, je peux vous dire que ce n’est sûrement pas mon cas », a-t-il déclaré à La Presse.

Quant au Robin des banques, sa position a quand même le mérite de ramener la discussion à l’ordre du jour lorsqu’il exprime son grand intérêt pour l’investiture péquiste dans Mercier, essentiellement pour faire valoir ses idées dans le débat linguistique. « Je ne veux pas appauvrir ma liberté de parole », a-t-il dit au correspondant de La Presse à Québec. « Quand les lignes de parti seront à mon sens dans l’intérêt national, je les respecterai, mais sinon, il n’en sera pas question. »

Retour à la page précédente

Partager cet article Imprimer cet article


 


Réseau Média
© l'aut'journal 2002
 
l'aut'journal sur le web
L'aut'journal sur le Web a
été réalisé par Logiweb.