L'aut'journal
Le samedi 25 mai 2019
édition web
L'aut'journal
archives
Retourner à L'Aut'Journal au
jour le jour

Recherche
accueil > l’aut’journal > archives > sommaire > article
Faut pas perdre le nord !
N° 305 - décembre 2011

Comment se faire son cinéma avec Mom Boucher
Ginette Leroux
Quand il était enfant, Danic Champoux n’avait pas besoin de la télévision pour se faire du cinéma. Il n’avait qu’à regarder par la fenêtre du salon pour avoir sous les yeux, grandeur nature, la plus belle brochette de criminels endurcis que sont les Hells Angels.

L’enfant curieux et rêveur était fasciné par ces durs à cuire coiffés d’une coupe Longueuil, sur leurs motos « shinées », leurs « pitounes » habillées sexées, assises à califourchon sur l’engin pétaradant.

Jour après jour, le petit observait la cour des grands qui portaient fièrement le « crest » de leur fraternité, ce qui avait l’heur d’en imposer aux citoyens de Sorel. Chose étrange, les Sorelois des années 1990 se sentaient en sécurité auprès de leurs voisins qu’ils considéraient comme des gars paisibles, capables de les défendre, si le besoin s’en faisait sentir.

Les Hells de Sorel avaient, à l’époque, nul autre que Maurice « Mom » Boucher comme président de leur chapitre. Danic a grandi sous l’aile du flamboyant gangster. Pas plus fréquentable que son père, mais, ô combien attirant, le fils de « Mom », Francis, était devenu son ami et, ensemble, ils tenaient un petit commerce de « dope » aux abords de l’école qu’ils fréquentaient. Consommation et vente de stupéfiants, admiration en sus, le chemin du crime semblait tout tracé.

Les Anges de l’enfer représentaient le paradis pour l’adolescent accroché à son rêve d’enfance. Comment Danic Champoux a-t-il pu résister à l’univers palpitant de la criminalité qui lui faisait d’insistants appels de phares ? Un jour, un défi plus grand allait canaliser ses énergies débordantes.

Retour à la page précédente

Partager cet article Imprimer cet article


 


Réseau Média
© l'aut'journal 2002
 
l'aut'journal sur le web
L'aut'journal sur le Web a
été réalisé par Logiweb.