L'aut'journal
Le samedi 20 juillet 2019
édition web
L'aut'journal
archives
Retourner à L'Aut'Journal au
jour le jour

Recherche
accueil > l’aut’journal > archives > sommaire > article
Le cégep obèse
N° 284 - novembre 2009

Le cégep obèse
Pierre Dubuc
Dawson est le plus gros cégep du Québec avec ses 7 580 étudiants. L’automne dernier, le cégep a reçu 8 000 demandes d’inscriptions pour 3 000 places disponibles, soit une hausse de 12 % par rapport à l’année précédente. Un autre cégep anglophone, le collège Vanier a rapporté une augmentation de 13 % des inscriptions. Quant au collège John Abbott, il compte cette année un nombre record de 5 900 étudiants.

Pourtant, selon le Service régional d’admission au collégial du Montréal métropolitain, l’augmentation générale des inscriptions pour l’ensemble des cégeps, tant francophones qu’anglophones, n’était que de 4,3 % pour le Grand Montréal.

L’augmentation de la clientèle dans les cégeps anglophones découle d’une plus grande fréquentation des institutions anglophones par les élèves allophones et francophones. Au cégep Dawson, à peine 59 % des étudiants sont de langue maternelle anglaise, 25 % sont allophones et 16 % sont de langue maternelle française.

Les cégeps anglophones font face à un problème de surpopulation alors que les cégeps francophones ne réussissent pas à combler les places disponibles. En 2006, le collège Dawson a reçu 10,5 millions $ pour la construction de locaux pédagogiques et l’agrandissement de l’espace réservé aux activités étudiantes.

Retour à la page précédente

Partager cet article Imprimer cet article


 


Réseau Média
© l'aut'journal 2002
 
l'aut'journal sur le web
L'aut'journal sur le Web a
été réalisé par Logiweb.