L'aut'journal
Le jeudi 24 octobre 2019
édition web
L'aut'journal
archives
Retourner à L'Aut'Journal au
jour le jour

Recherche
accueil > l’aut’journal > archives > sommaire > article
Québec gagnant !
N° 275 - décembre 2008
Mise sur pied d’un réseau d’intervention rapide
Jean Charest va trouver les Métallos sur son chemin
Marc Laviolette
En novembre dernier, la 44e assemblée annuelle des Métallos du Québec donnait suite aux demandes des membres, lors de leur dernier congrès en 2007. Comme l’indiquait Daniel Roy, le directeur québécois des Métallos, lors de l’ouverture de l’assemblée : « Nous ne pouvons laisser des décisions qui touchent des millions d’individus se prendre derrière les portes closes du privé. L’enjeu, c’est la démocratie. L’État est un des outils que nous possédons. Nous devons le renforcer et nous mobiliser pour stopper la destruction de nos outils collectifs de développement économique et de nos services publics au Québec ».

Les 450 délégués présents à l’assemblée annuelle ont donc pu débattre avec Alain Noël, politicologue à l’Université de Montréal et Bernard Élie, économiste à l’Université du Québec à Montréal. « Lors des ateliers à notre dernier congrès, plusieurs membres souhaitaient comprendre ce que c’était, la gauche, la droite. Quels étaient les fondements de la social-démocratie… C’est dans cet esprit que l’assemblée annuelle a débattu avec ces deux intervenants », confiait Daniel Roy à l’aut’journal.

« De plus, nous nous sommes inspirés de l’expérience américaine Rapid response network, dans la mise sur pied d’un réseau Métallos d’intervention rapide sur les questions politiques. Nous sommes en train de mettre sur pied dans chaque section locale, à la grandeur du Québec, un réseau se servant des outils modernes de communication, soit par télécopieur ou courriel, de façon a entraîner une riposte rapide de nos membres sur des questions politiques qui les interpellent. Nous avons testé cette forme d’action politique par des moyens électroniques sur la question de la privatisation en santé que le gouvernement Charest veut nous imposer à plus de 90 % . Nos sections locales ont répondu à la pétition que nous faisions signer. Ce fut très efficace et rapide », nous affirmait Daniel Roy.

Pour le directeur québécois des Métallos, la méthode, lorsqu’appliquée systématiquement, peut donner des résultats d’une redoutable efficacité : « D’abord nous faisons parvenir un tract mettant en situation l’ensemble du réseau et donnant les consignes de l’action politique à entreprendre. Ensuite, nous déployons l’action et, une fois terminée, nous donnons le feed-back à l’ensemble du réseau sur les résultats obtenus ».

Le dernier congrès des Métallos a aussi mandaté la direction syndicale pour offrir aux membres un cours de formation sur la politique. Ce cours est présentement en élaboration. Pour ce qui est de la situation politique actuelle, Daniel Roy est très clair : « Nous veillerons au grain. Les libéraux de Jean Charest vont nous trouver sur leur chemin et on espère que le Parti Québécois sera plus sensible aux travailleurs. Va falloir que le P.Q. se positionne ».

Le syndicat a aussi rendu public un film tourné avec René Lévesque en 1965, intitulé : « Le vrai syndicalisme, pourquoi ? ». Vous pouvez consulter ce film sur le site des Métallos : www.metallos.org

Retour à la page précédente

Partager cet article Imprimer cet article


 


Réseau Média
© l'aut'journal 2002
 
l'aut'journal sur le web
L'aut'journal sur le Web a
été réalisé par Logiweb.