L'aut'journal
Le samedi 20 juillet 2019
édition web
L'aut'journal
archives
Retourner à L'Aut'Journal au
jour le jour

Recherche
accueil > l’aut’journal > archives > sommaire > article
À quand la 100e victime ?
N° 266 - février 2008

À quand la 100e victime ?
Pierre Dubuc
Déjà, le Canada a perdu en Afghanistan plus de soldats, proportionnellement à sa population, que la Grande-Bretagne et les États-Unis. À ce jour, 78 sont morts.

Est-ce parce que les soldats canadiens « ne savent pas se battre » comme le laissait entendre Robert Gates, le secrétaire à la Défense des États-Unis ?

Ou bien est-ce parce qu’ils ont été placés dans la zone la plus dangereuse pour la plus grande gloire de l’État-Major canadien ?

Combien de morts encore, alors qu’on s’apprête à envoyer au front des réservistes ? Combien de morts encore, alors que John Manley parle d’une prolongation de la mission de 10 ans ?

Et que le général Hillier évoque plutôt un terme de 20 ans.

Tout cela pour soutenir un gouvernement corrompu de narcotrafiquants. Pour les intérêts stratégiques des États-Unis.

Pour que le Canada « ne perde pas la face sur la scène internationale », comme l’affirme le Rapport Manley.

Rappelons-nous que c’était d’ailleurs pour ne pas « perdre la face » que les États-Unis se sont embourbés dans une guerre injuste au Viêt-Nam.

Retour à la page précédente

Partager cet article Imprimer cet article


 


Réseau Média
© l'aut'journal 2002
 
l'aut'journal sur le web
L'aut'journal sur le Web a
été réalisé par Logiweb.