L'aut'journal
Le samedi 19 octobre 2019
édition web
L'aut'journal
archives
Retourner à L'Aut'Journal au
jour le jour

Recherche
accueil > l’aut’journal > archives > sommaire > article
Les changements linguistiques
N° 260 - juin 2007
André Melançon pour la suite du cinéma
Un guide qui valorise la scénarisation
Julie Tremblay
En mars dernier, l’Association des cinémas parallèles du Québec (ACPQ) lançait son guide Objectif film, une belle initiative concrète et bien pensée pour intéresser les jeunes au septième art. Lors de la conférence de presse, André Melançon, porte-parole du projet, avait espoir que cet outil donne l’envie à plusieurs personnes de faire du cinéma. « Il y a toujours de la place pour la relève », ajoutait celui qui a lui-même inspiré toute une génération de futurs cinéastes avec son film culte La Guerre des tuques.

Créé dans le cadre de son programme éducatif L’œil cinéma et destiné aux élèves du secondaire qui souhaitent réaliser un court métrage, ce guide, fort bien réalisé, constitue également un outil très pratique pour les enseignants du secondaire qui souhaitent initier leurs élèves à l’art cinématographique. Selon Martine Mauroy, directrice générale de l’ACPQ, « l’objectif visé est de ramener les jeunes vers le contenu et de valoriser la scénarisation. Avec les nouvelles technologies, les jeunes passent beaucoup de temps à expérimenter les effets spéciaux, mais cela donne des films vides. Notre guide fournit donc aux jeunes, qui ont souvent beaucoup de choses à dire, des outils pour adapter une histoire et en faire un film ».

Objectif film décrit ainsi toutes les étapes nécessaires à la construction d’un court métrage (idéation et scénarisation, préproduction, tournage, postproduction, diffusion et promotion) et inclut un chapitre détaillant le vocabulaire de base qui permet de se familiariser au langage du métier. Des annexes très détaillées permettent également à l’élève de s’informer sur les cessions de droits, le repérage des lieux de tournage, le découpage technique, le rapport de scripte et autres réalités inhérentes à la réalisation d’un film.

De plus, un DVD du court métrage Seul au monde produit par l’ACPQ, servant d’exemple de court métrage tout au long du guide, est fourni avec la trousse. Les enseignants membres de l’ŒIL CINÉMA qui souhaitent initier leurs élèves à l’univers cinématographique peuvent recevoir gratuitement un exemplaire du guide Objectif film pour chaque élève et un DVD Seul au monde pour leur classe. Le guide peut également être commandé au coût de 24,95 $ et le DVD pour 5,95 $ sur le site Internet de l’ACPQ à l’adresse : www.cinemasparalleles.qc.ca

Afin de rendre ce programme accessible et gratuit aux écoles, l’ACPQ prend même en charge les coûts de diffusion des œuvres aux ayants droit, en plus de faciliter la tâche aux enseignants en leur proposant des cahiers pédagogiques pour l’étude des films et des thématiques qu’ils renferment.

Depuis près de 30 ans, l’Association des cinémas parallèles du Québec (ACPQ) œuvre à la diffusion du droit d’auteur et à l’éducation cinématographique à travers le Québec. Elle regroupe une soixantaine de membres corporatifs, salles parallèles et festivals cinématographiques en région, et offre de nombreuses activités à ses membres et à la population du Québec.

Responsable dès 1997 du Projet pilote d’éducation cinématographique dans les écoles secondaires du Québec, l’ACPQ met sur pied L’œil cinéma (L’Outil pour l’éducation à l’image et au langage cinématographique) en 1999. À ce jour, L’œil cinéma rejoint annuellement plus de 200 enseignants et environ 12 000 jeunes Québécois, qui visionnent en moyenne 7 ou 8 œuvres offertes par l’ACPQ, dont la liste complète est disponible sur le site de l’association. Les enseignants et leurs élèves peuvent donc choisir parmi 19 longs métrages, 23 courts métrages et 59 documents audiovisuels s’adaptant au contenu de plusieurs programmes d’études du secondaire.

Voilà enfin un projet rassembleur et bien conçu pour nos écoles secondaires. Ça nous changera du sabrage dans les programmes d’arts de la malbouffe. Ouvrez l’œil : grâce à Objectif film, futurs cinéastes en devenir !

Objectif film, Association des cinémas parallèles, ACPQ, 2007

Retour à la page précédente

Partager cet article Imprimer cet article


 


Réseau Média
© l'aut'journal 2002
 
l'aut'journal sur le web
L'aut'journal sur le Web a
été réalisé par Logiweb.