L'aut'journal
Le mardi 21 mai 2019
édition web
L'aut'journal
archives
Retourner à L'Aut'Journal au
jour le jour

Recherche
accueil > l’aut’journal > archives > sommaire > article
Si la mort vous intéresse !
N° 251 - juillet 2006

Si la mort vous intéresse !
Pierre Dubuc
Au cours de l’été, les recruteurs de l’armée canadienne seront présents dans tous les festivals. À l’automne, ils seront omniprésents dans nos institutions d’enseignement. Bientôt, les soldats du Royal 22e Régiment quitteront leur base de Valcartier pour l’Afghanistan et certains reviendront dans des cercueils entourés de l’unifolié.

La guerre constitue le seul véritable programme du gouvernement conservateur. Déjà, le premier ministre Harper a averti Jean Charest et le Québec de ne pas s’attendre aux milliards espérés pour le règlement du déséquilibre fiscal. Un nouveau joueur aux appétits insatiables vient de s’introduire sans y avoir été invité dans la ronde de la péréquation : le budget militaire.

Le premier ministre Harper n’a pas caché son intention de redéfinir l’identité canadienne autour des pouvoirs spécifiques du gouvernement fédéral que sont la Politique étrangère, la Défense et l’Armée. Pour la fête du Canada, il annonce 15 milliards de dépenses d’armements. Les médias se sont déchaînés contre l’introduction du manuel Parlons de souveraineté à l’école, mais personne ne proteste contre la présence des agents recruteurs de l’armée dans nos institutions d’enseignement. Stephen Harper a beau déclarer que le Canada est en guerre et que nous serons en Afghanistan pour les dix, voire les vingt prochaines années, nous feignons d’ignorer la question.

Mais la guerre nous rattrapera.

Retour à la page précédente

Partager cet article Imprimer cet article


 


Réseau Média
© l'aut'journal 2002
 
l'aut'journal sur le web
L'aut'journal sur le Web a
été réalisé par Logiweb.