L'aut'journal
Le lundi 25 mars 2019
édition web
L'aut'journal
archives
Retourner à L'Aut'Journal au
jour le jour

Recherche
accueil > l’aut’journal > archives > sommaire > article
Le retour du canadien
N° 243 - octobre 2005

Des soldats britaniques travestis en Arabes
Michel Chossudovsky
Un rapport récent de l’agence de presse Reuters soulève des questions troublantes. Pourquoi des « soldats » britanniques en civil vêtus de vêtement arabes traditionnels tiraient-ils sur la police irakienne ?

L’incident a eu lieu peu avant un événement religieux majeur à Bassora. Le texte suggère que la police trouvait les soldats britanniques « suspects ». Quelle était la nature de leur mission ?

Les forces d’occupation sont supposées collaborer avec les autorités irakiennes. Pourquoi l’armée britannique a-t-elle dû charger sur une prison avec des tanks et des véhicules blindés pour libérer les agents secrets britanniques ? Reuters parle d’une dizaine de tanks assistés d’un hélicoptère utilisés pour « défoncer les murs de la prison et libérer les deux agents britanniques ».

Y-avait-il danger que les « soldats » britanniques qui étaient détenus par la Garde nationale irakienne seraient obligés de révéler la nature et l’objectif de leur mission clandestine ?

Un reportage de la chaîne Al Jazira, diffusé avant le raid sur la prison, laisse entendre que les Britanniques conduisaient une voiture piégée remplie de munitions. Le reportage suggère aussi que les émeutes contre la présence militaire britannique ont été déclenchées parce que les agents secrets planifiaient de faire exploser la voiture dans le centre de Bassora et qu’ils auraient tué des Irakiens en ouvrant le feu pour résister à leur arrestation.

S’agit-il seulement d’un incident isolé ou est-ce une habitude? Plus important encore, est-ce que les forces d’occupation ont été impliquées dans d’autres missions clandestines ?

Une enquête approfondie devrait être ordonnée par la Chambre des communes britannique sur les circonstances de cet événement.t

Retour à la page précédente

Partager cet article Imprimer cet article


 


Réseau Média
© l'aut'journal 2002
 
l'aut'journal sur le web
L'aut'journal sur le Web a
été réalisé par Logiweb.