L'aut'journal
Le samedi 19 octobre 2019
édition web
L'aut'journal
archives
Retourner à L'Aut'Journal au
jour le jour

Recherche
accueil > l’aut’journal > archives > sommaire > article
Meilleur 10 ans plus tard !
N° 239 - mai 2005

Meilleur 10 ans plus tard !
Pierre Dubuc
Depuis 10 ans, le mouvement souverainiste se déchire à propos de la déclaration de Jacques Parizeau le soir du référendum de 1995. Cette polémique est même revenu hanter Bernard Landry au débat des chefs lors de la dernière campagne électorale et a contribué à la défaite du Parti Québécois.

Mais nous pouvons aujourd'hui considérer que le débat est clos. « Parizeau avait raison », a déclaré Benoît Corbeil, l'ancien directeur du Parti libéral du Canada au Québec devant la Commission Gomery.

« C'est clair que la stratégie du Parti libéral, c'était de faire sortir le vote ethnique au maximum, raconte-t-il. Si nous avions gagné par 300 000 électeurs, j'aurais dit non que M. Parizeau n'avait pas raison. Mais lorsqu'on regarde les résultats du référendum, la réponse est oui. Il y a eu une accélération du processus menant à la citoyenneté de milliers d’immigrants au Québec. Ce n’était pas difficile: plusieurs commissaires à l’immigration étaient liés au parti. »

« Puis, il y a eu la fameuse manifestation d’amour du Canada au centre-ville de Montréal. C’était clair que l’organisation de la manifestation avait coûté très cher, et c’était aussi clair que cette dépense ne respectait pas la loi sur les référendums au Québec », ajoute M. Corbeil en précisant que le programme de commandites a suivi dans le même état d’esprit. Peut-on imaginer aveu plus clair des fédéralistes !

Retour à la page précédente

Partager cet article Imprimer cet article


 


Réseau Média
© l'aut'journal 2002
 
l'aut'journal sur le web
L'aut'journal sur le Web a
été réalisé par Logiweb.