L'aut'journal
Le samedi 24 août 2019
édition web
L'aut'journal
archives
Retourner à L'Aut'Journal au
jour le jour

Recherche
accueil > l’aut’journal > archives > sommaire > article
La petite fée des PPP
N° 235 - décembre 2004

La petite fée des PPP
Pierre Dubuc
Mme Monique Jérôme-Forget construit le Québec de demain. Le nouveau modèle québécois est d’une simplicité enfantine. Trois blocs interchangeables, PPP pour Partenariats Public Privé ou, si vous préférez, Public Private Partnership, donc avec l’avantage non négligeable de pouvoir se décliner aussi bien en anglais qu’en français, de façon à ce que les Américains s’y retrouvent facilement. L’échafaudage paraît chambranlant ? Potentiellement dangereux ? N’ayez crainte, la madame Jérôme-Forget a sévi pendant des années à la tête de la Commission sur la santé et la sécurité au travail (CSST). Elle savait comment retourner au boulot un travailleur estropié, une travailleuse épuisée. Les avocats et les médecins de compagnie se pâment encore d’admiration en se rappelant ses décisions les plus célèbres. Faites-lui confiance ! Elle saura mettre le Québec au travail.

Importé d’Angleterre, son modèle de société détrônera le modèle québécois en vigueur. Les blocs carrés anglais remplaceront le modèle Lego scandinave. C’est simple, pas trop asymétrique, de façon à pouvoir s’imbriquer facilement dans le modèle canadien. Les PPP, un projet qui, s’il est adopté avant les Fêtes, réjouira les partenaires américains, patronaux et canadiens-anglais du gouvernement Charest.

Retour à la page précédente

Partager cet article Imprimer cet article


 


Réseau Média
© l'aut'journal 2002
 
l'aut'journal sur le web
L'aut'journal sur le Web a
été réalisé par Logiweb.