L'aut'journal
Le jeudi 17 octobre 2019
édition web
L'aut'journal
archives
Retourner à L'Aut'Journal au
jour le jour

Recherche
accueil > l’aut’journal > archives > sommaire > article
Le Mario nouveau
N° 233 - octobre 2004

La classe ouvrière à Washington
Dina Jonelle
Le 2 novembre prochain, des élections présidentielles auront lieu aux États-Unis et un nombre de plus en plus grand de travailleurs et de travailleuses réalisent que leurs intérêts ne sont pas représentés. Plusieurs partagent l’avis que ni les Démocrates ni les Républicains n’ont répondu aux besoins et aux revendications de la classe ouvrière américaine.

C’est pour ces raisons que le syndicat international des débardeurs et des travailleurs d’entrepôt (International Longshore & Warehouse Union Local 10 - ILWU) de la Californie a lancé, au printemps 2004, un appel pour une marche d’un million de travailleurs (Million Worker March) à Washington le 17 octobre prochain.

Des dizaines et des dizaines de syndicats de l’ensemble du territoire états-unien ont répondu à cet appel et s’organisent pour participer à cet événement.

La classe ouvrière des États-Unis est aux prises avec une crise politique et économique qui s’aggrave de jour en jour. Tous les conquêtes pour lesquelles ont combattu et sont morts les travailleurs et travailleuses de ce pays sont menacées. Les emplois syndiqués et décemment rémunérés disparaissent sous l’effet de la délocalisation, de la sous-traitance et de la privatisation.

En plus de cela, le gouvernement états-unien occupe illégalement et de façon injustifiable l’Irak pour contrôler son pétrole. Ce sont les fils et les filles de la classe ouvrière qui sont envoyés pour combattre en Irak. La guerre et l’occupation de l’Irak ont occasionné la mort de plus de 1 000 soldats états-uniens, de 15 000 citoyens irakiens et blessé plus de 10 000 soldats. De nombreuses voix s’élèvent aujourd’hui pour qu’on mette fin à cette guerre et que les troupes soient rapatriées dès maintenant !

Peu importe qui remportera les élections, que ce soit Kerry ou Bush, il est devenu évident que seule la mobilisation de la classe ouvrière sur ses propres bases dans l’ensemble des États-Unis peut ouvrir la voie à la satisfaction de ses besoins et à l’élaboration d’autres priorités.

New York

Pour informations : www.millionworkermarch.org

Retour à la page précédente

Partager cet article Imprimer cet article


 


Réseau Média
© l'aut'journal 2002
 
l'aut'journal sur le web
L'aut'journal sur le Web a
été réalisé par Logiweb.