L'aut'journal
Le samedi 19 octobre 2019
édition web
L'aut'journal
archives
Retourner à L'Aut'Journal au
jour le jour

Recherche
accueil > l’aut’journal > archives > sommaire > article
Le Mario nouveau
N° 233 - octobre 2004

La Gazette des femmes
Ginette Leroux
L’heure est à la fête à la Gazette des femmes. Le numéro de septembre-octobre 2004 célèbre les 25 ans d’existence de ce magazine. Pour l’occasion, le billet de Diane Lavallée, présidente du Conseil du statut de la femme, salue le caractère unique de cette publication québécoise comme « seule survivante de la presse féministe ».

En guise de cadeau, le magazine offre à ses lectrices et lecteurs 25 idées lumineuses pour le féminisme, un dossier spécial témoignant de sa présence active d’un quart de siècle dans la vie des femmes d’ici et d’ailleurs. Il s’agit de clips montrant des femmes qui, dans leur milieu respectif, tentent, à leur façon, de changer le monde.

Dans ce numéro, l’équipe est fière de présenter la formule renouvelée du magazine centrée sur un contenu augmenté de deux nouvelles chroniques. « Bouquins » rassemble les dernières parutions, qu’il s’agisse de fictions, essais ou biographies et « Nouvelles » dans laquelle on mise sur les actualités, qui joueront désormais un rôle important. L’ensemble joliment ficelé dans un emballage tout aussi nouveau signé Geneviève Lesieur, une jeune graphiste qui propose une grille graphique à la fois classique et fantaisiste. Un concept fort agréable qui soutient l’intérêt d’un couvert à l’autre.

Notamment, un entretien choc d’Isabelle Porter avec la journaliste Irshad Manji auteure du livre The Trouble with Islam paru en 2003. Il sort cet automne en traduction française sous le titre de Musulmane, mais libre. « Les gens sont si tolérants au Canada qu’ils en viennent à tolérer l’intolérable », lance-t-elle commentant l’établissement à Toronto d’un tribunal appliquant la loi islamique. Ces propos illustrent combien elle ne craint pas la controverse. Une femme affirmée qui, si elle craint son Dieu, n’a pas peur de dénoncer les débordements voire les incohérences commis au nom d’Allah. Une musulmane qui dérange.

Bravo à l’équipe et à sa rédactrice en chef !

Retour à la page précédente

Partager cet article Imprimer cet article


 


Réseau Média
© l'aut'journal 2002
 
l'aut'journal sur le web
L'aut'journal sur le Web a
été réalisé par Logiweb.