L'aut'journal
Le dimanche 20 octobre 2019
édition web
L'aut'journal
archives
Retourner à L'Aut'Journal au
jour le jour

Recherche
accueil > l’aut’journal > archives > sommaire > article
Le Mario nouveau
N° 233 - octobre 2004

Le Mario nouveau
Pierre Dubuc
Pour un siège à l’Assemblée nationale, Mario Dumont a fait un pacte avec Jeff Filion, CHOI-FM, Genex Communications et la Fondation Scorpion. Opportunisme est un mot trop faible pour décrire sa trajectoire politique. Et ce n’est pas son récent virage « autonomiste » qui va effacer les empreintes de ses grosses bottines dans la fange des bas-fonds de Québec.

Mario Dumont va essayer de repositionner son parti vers le centre, mais les fils qui le relient désormais à Genex Communications et ses propriétaires demeureront bien visibles.

Depuis longtemps, l’extrême-droite américaine et canadienne se cherche une succursale québécoise. Elle vient d’en trouver une. Le rapprochement entre l’ADQ et les conservateurs de Stephen Harper est inscrit dans la logique des choses.

La popularité des « idées » de Genex Communications et de l’ADQ demeure cependant bien circonscrite à certaines régions du Québec, particulièrement celles où le mouvement syndical et associatif est faible.

Que, dans les autres élections partielles, l’Union des forces progressistes (UFP) ait supplanté l’ADQ comme troisième force politique a de quoi nous réjouir. L’électorat québécois demeure très majoritairement un électorat progressiste.

Le message est également clair pour le Parti Québécois. L’avenir réside dans la reconquête des progressistes qui ont rallié le camp des abstentionnistes lors du dernier scrutin général, et non dans une surenchère droitiste avec l’ADQ.

Retour à la page précédente

Partager cet article Imprimer cet article


 


Réseau Média
© l'aut'journal 2002
 
l'aut'journal sur le web
L'aut'journal sur le Web a
été réalisé par Logiweb.