L'aut'journal
Le samedi 19 octobre 2019
édition web
L'aut'journal
archives
Retourner à L'Aut'Journal au
jour le jour

Recherche
accueil > l’aut’journal > archives > sommaire > article
Choisissez votre Parizeau
N° 232 - septembre 2004

Ne dites pas que vous êtes journaliste !
Robert Bellerose
Avis à ceux qui exercent le métier de journaliste. Si vous vous rendez aux États-Unis pour un reportage, il serait peut-être plus prudent de ne pas dire toute la vérité aux douaniers…

En mai dernier, la journaliste britannique Elena Lappin l’a appris à ses dépens. Après avoir dit aux douaniers américains de l’aéroport de Los Angeles qu’elle venait faire des entrevues pour un reportage, on l’a incarcérée pendant 26 heures, en plus évidemment de la photographier, de prendre ses empreintes, de la fouiller et de l’expulser des États-Unis. Son crime : avoir déclaré être journaliste et vouloir faire des entrevues.

Quand même étonnant qu’on refoule une journaliste qui « menace la sécurité » de la plus grande puissance mondiale, alors que les gens d’affaires et les touristes de 26 pays, y compris l’Angleterre, sont admis sans visa au pays de l’Oncle Sam pour des séjours de 90 jours.

Elena Lappin peut se consoler. Elle n’est pas la seule à avoir subi ce triste sort. Selon le journal Los Angeles Times qui s’est élevé contre ce traitement dans son éditorial du 14 juillet, 13 journalistes (sans visa) ont été détenus et refoulés à la frontière américaine, depuis mars 2003.

En bonne journaliste, elle a écrit un article sur son aventure américaine que l’on peut lire sur Internet, pour les personnes que le sujet intéresse.

Retour à la page précédente

Partager cet article Imprimer cet article


 


Réseau Média
© l'aut'journal 2002
 
l'aut'journal sur le web
L'aut'journal sur le Web a
été réalisé par Logiweb.