L'aut'journal
Le mardi 21 mai 2019
édition web
L'aut'journal
archives
Retourner à L'Aut'Journal au
jour le jour

Recherche
accueil > l’aut’journal > archives > sommaire > article
Bonne Saint-Jean
N° 231 - juillet 2004
Un cri d’alarme
Make yourself at home in the City of Hull !
Jean-Paul Perreault*
Le mercredi 26 septembre 2001, le quotidien Le Droit titrait « Vaste campagne (en anglais) pour attirer les Ontariens en Outaouais » : « des organismes publics, huit constructeurs résidentiels et des sociétés comme Gazifère et Rona ont dépensé plus d’un demi-million de dollars pour financer cette campagne (anglicisante) sans précédent dans l’histoire de la CCIO » dont les thèmes destinés aux Ontariens étaient « Live on », « Live life » et « Live large » en Outaouais !

La SDEO et les villes de la région auraient dépensé respectivement 137 000 $ et 110 000 $ pour inviter les anglophones à venir s’installer en Outaouais. Les habitants de la région se rappellent aussi des campagnes anglicisantes et acculturantes du genre « Make yourself at home in the City of Hull ». At home !

D’aucune façon, ne se soucie-t-on des conséquences néfastes pour le fragile équilibre linguistique et culturel de la région.

Un article du journal Le Droit du samedi 29 mai 2004 qui titrait à la une « À vendre : Welcome to Gatineau » nous révèle que la tendance vers une anglicisation et une « ontariorisation » plus poussée de l’Outaouais s’accélère : « Le propriétaire de Brigil Construction de Gatineau, Gilles Desjardins, affirme que 70 % de ses acheteurs dans le parc Rivermead proviennent de l’Ontario. » Il ajoute : « L’an dernier, environ 40 % des 400 maisons de Brigil ont été vendues à des Ontariens. »

Il n’y a pas de doute possible, la région a raison de s’alarmer. Nous observons une anglicisation et « ontariorisation » de Gatineau et conséquemment de tout l’Outaouais. La complicité des pouvoirs politiques pour un développement « à tout prix » y contribue grandement.

Un virage s’impose ! À quand des campagnes en français pour attirer d’autres Québécois et les francophones de l’Ontario à venir s’installer en Outaouais ?

*président du Mouvement Impératif français

Retour à la page précédente

Partager cet article Imprimer cet article


 


Réseau Média
© l'aut'journal 2002
 
l'aut'journal sur le web
L'aut'journal sur le Web a
été réalisé par Logiweb.