L'aut'journal
Le mardi 21 mai 2019
édition web
L'aut'journal
archives
Retourner à L'Aut'Journal au
jour le jour

Recherche
accueil > l’aut’journal > archives > sommaire > article
Des hommes de conviction
N° 227 - mars 2004

Charité bien ordonnée
Tiré de Brigitte Alepin, Ces riches qui ne paient pas d’impôts
André Chagnon, cet électricien devenu homme d’affaires, a bâti un véritable empire en utilisant toutes les ressources financières de l’État pour ensuite le vendre au plus offrant et à l’abri de l’impôt et ce, en toute légalité.

Voilà donc quelques facettes du magicien Chagnon : il a réussi à conserver 60 % du contrôle de Vidéotron alors qu’il a investi 860 fois moins que les autres actionnaires. Vous me direz qu’il s’agit d’une pratique courante lorsqu’on procède au financement d’une société publique mais vous conviendrez avec moi que c’est bel et bien l’argent des Québécois qui a permis à monsieur Chagnon de passer d’un statut précaire, avec un investissement de 100 000 $ en 1980 dans une société déficitaire, à un statut de contrôle d’une société ultra riche.

Le 19 octobre 2000, les Chagnon ont cédé la totalité des actions qu’ils détenaient dans Vidéotron en contrepartie de 1,84 milliard de dollars. Du coup, André Chagnon et sa conjointe se sont subitement transformés en grand bienfaiteurs du Québec. Ils ont planifié les transactions pour que la majorité du produit de la vente de Vidéotron aboutisse dans une fondation de charité faisant d’elle la fondation la plus riche au Québec avec un actif de près de 1,4 milliard de dollars.

En faisant intervenir une fondation et en lui donnant 1,4 milliard de dollars, les Chagnon se sont retrouvés avec un montant net après impôt estimé à 1,03 milliard!

D’ailleurs, serez-vous surpris d’apprendre qu’à l’heure actuelle, le portefeuille de la Fondation Chagnon est 5 fois plus élevé que celui du Fonds de lutte contre la pauvreté du gouvernement québécois, faisant d’elle un entité plus importante que l’État sur des questions d’État.

Retour à la page précédente

Partager cet article Imprimer cet article


 


Réseau Média
© l'aut'journal 2002
 
l'aut'journal sur le web
L'aut'journal sur le Web a
été réalisé par Logiweb.