L'aut'journal
Le jeudi 17 octobre 2019
édition web
L'aut'journal
archives
Retourner à L'Aut'Journal au
jour le jour

Recherche
accueil > l’aut’journal > archives > sommaire > article
Kyoto ? On s'en fiche !
N° 226 - février 2004
Une littérature de sécurité nationale
L'auteur favori de Reagan
Vincent Larouche
Deuxième écrivain américain le plus lu dans le monde après Stephen King, Tom Clancy est le maître incontesté de la « littérature de sécurité nationale ». Plusieurs de ses romans ont d'ailleurs été transformés en de très rentables superproductions à Hollywood, comme À la poursuite d'Octobre rouge, Jeux de guerre et La Somme de toutes les peurs. À ses heures, Clancy est aussi lobbyiste pour le Pentagone et le parti républicain de George W. Bush.

Son style très efficace est renforcé par une connaissance et une compréhension peu communes des jeux politiques entre les différentes instances de la sécurité nationale américaine. Traitant de menaces comme l'URSS, les barons de la drogue, les dangers de la réduction de l'armée et le terrorisme biologique, ses ouvrages font tous la promotion d'un point de vue républicain militariste, unilatéraliste et conservateur. Ils présentent d'ailleurs les États-Unis comme une puissance fondamentalement bienveillante.

Son premier roman, À la poursuite d'Octobre rouge, arrive en librairie dès 1987, et connaît un succès très mitigé, jusqu'à ce que le président Reagan en personne en fasse l'apologie. L'auteur est alors catapulté aux premiers rangs des best-sellers américains. Le livre tombe à point pour la CIA : il met en scène l'héroïsme d'un agent secret doté du plus haut sens moral, au moment même où l'agence est éclaboussée par le scandale de l'Irangate.

Aujourd'hui, Clancy est pratiquement devenu l'adaptateur officiel des scénarios catastrophe du Pentagone ou de la CIA, avec laquelle il dit entretenir des liens « cordiaux bien que distants ». L'homme a publié dix-sept œuvres de fiction, dix livres de documentation sur l'armée et en plus de jeter les bases du scénario pour une vingtaine d'autres romans, tous écoulés à très forts tirages. De nombreux jeux vidéos s'inspirent aussi de son univers. Ses succès cumulés lui ont permis d'acquérir un authentique char d'assaut de la deuxième Guerre mondiale, qui trône fièrement devant la résidence d'un des plus célèbres auteurs américains.t

Retour à la page précédente

Partager cet article Imprimer cet article


 


Réseau Média
© l'aut'journal 2002
 
l'aut'journal sur le web
L'aut'journal sur le Web a
été réalisé par Logiweb.