L'aut'journal
Le jeudi 17 octobre 2019
édition web
L'aut'journal
archives
Retourner à L'Aut'Journal au
jour le jour

Recherche
accueil > l’aut’journal > archives > sommaire > article
Kyoto ? On s'en fiche !
N° 226 - février 2004

Le Québec prismacolor de Jacques Nadeau
Ginette Leroux
Jacques Nadeau, photographe chevronné du Devoir, lançait, à l'occasion du Salon du livre de Montréal 2003, un recueil de photographies intitulé Le Québec. Quel Québec ? Quatre-vingt-sept photos commentées par 41 personnalités québécoises issues des milieux médiatiques, politique et artistique.

Des moments qui font rire, émeuvent ou choquent, d'autres qui appellent à la tristesse sinon au désarroi. Une critique dithyrambique a accueilli l'ouvrage et Jacques Nadeau a été amené à commenter certains clichés. Par exemple, l'entartage de Pierre Pettigrew en janvier 1999. « J'ai vu les entarteurs 10 secondes avant… L'assiette du bon bord, c'est vraiment de la chance. La photo, c'est du calcul et de l'anticipation… comme la photo de sport ! Aurais-je dû l'avertir ? Ah non ! Ça aurait gâché la photo… Dans mon métier, il faut rester discret… », raconte l'auteur.

Un autre instant de grâce montre René Lévesque dans une taverne de débardeurs, cigarette aux lèvres, assis sur le bord de la table de billard (une pose interdite), concentré sur le coup qu'il s'apprête à jouer. Un homme ordinaire, attachant et humain, dans un lieu ordinaire, loin des clichés officiels. Sa désinvolture lui confère un petit air « bum », rebelle, a-t-on remarqué. Une tout autre impression que de voir Lucien Bouchard, prosterné comme un serviteur incliné devant son maître devant le cercueil de Pierre Elliott Trudeau recouvert du drapeau canadien. Une métaphore visuelle qui fait réfléchir.

Toutefois, l'œil attentif du photographe a su aussi capter des scènes troublantes. On ne peut rester insensible devant ces jeunes, opposés à la mondialisation, piétinés, agressés, gazés, subjugués par la police montée sur ses grands chevaux, sans oublier les jeunes de la rue et les squatters se réconfortant les uns les autres. La plus saisissante à mon avis, une rose se reflétant dans l'œil d'une jeune fille en larmes au moment de la commémoration du dixième anniversaire de la tuerie de Polytechnique. D'une beauté inouïe, d'une tristesse infinie, un moment d'éternité !

Les images de Jacques Nadeau présentent un Québec prismacolor. Amusez-vous comme moi à revivre les événements et, souvent, à les interpréter à la lueur de l'actualité.

À chacun son Québec…

Le Québec. Quel Québec ?, Jacques Nadeau, Éditions Fides, 2003

Retour à la page précédente

Partager cet article Imprimer cet article


 


Réseau Média
© l'aut'journal 2002
 
l'aut'journal sur le web
L'aut'journal sur le Web a
été réalisé par Logiweb.