L'aut'journal
Le mercredi 19 septembre 2018
édition web
L'aut'journal
archives
Retourner à L'Aut'Journal au
jour le jour

Recherche
accueil > l’aut’journal > archives > sommaire > article
AD MARE USQUE AD MARTIN
N° 225 - janvier 2004

AD MARE USQUE AD MARTIN
Pierre Dubuc
C’est par un coup d’État constitutionnel que Paul Martin devient premier ministre du Canada. Après avoir comploté avec les milieux financiers – qui ont bien garni son trésor de guerre – et l’administration Bush pour forcer Chrétien à la retraite, il a mis la main sur le Parti unique du Canada avec l’appui complaisant de 93 % des délégués à un congrès-bidon.

Nous avons un flibustier au gouvernail. Son fait d’armes le plus célèbre est d’avoir écumé de plusieurs dizaines de milliards $ la caisse de l’assurance emploi pour gratifier ses amis bien nantis de généreuses réductions d’impôt. Aujourd’hui, 40 % des licenciés sont admissibles à l’assurance emploi alors que 70 % l’étaient lors de son arrivée au ministère des Finances.

Au cours de la même période, le montant annuel des capitaux qui se sont évadés du Canada pour se retrouver en paradis à la Barbade est passé de 3 milliards $ à 23,9 milliards $. Les détenteurs de ces capitaux y sont en sécurité, protégés par les navires de Paul Martin qui y sont enregistrés pour bénéficier d’un pavillon de complaisance.

Retour à la page précédente

Partager cet article Imprimer cet article


 


Réseau Média
© l'aut'journal 2002
 
l'aut'journal sur le web
L'aut'journal sur le Web a
été réalisé par Logiweb.