L'aut'journal
Le jeudi 22 août 2019
édition web
L'aut'journal
archives
Retourner à L'Aut'Journal au
jour le jour

Recherche
accueil > l’aut’journal > archives > sommaire > article
Bullshit !
N° 224 - novembre 2003
Un appel à la justice
La fille du Che et du peuple cubain
Vincent Larouche
Elle a le regard sombre et pénétrant de son père. Quand elle parle, Aleida Guevara March ne le fait pas seulement en son nom : « Je suis la fille de Che Guevara, mais ce qui est plus important, c’est que je suis la fille du peuple cubain », dit-elle.

La fille du célèbre révolutionnaire était de passage à Montréal récemment pour sensibiliser l’opinion publique au sort de 5 Cubains détenus aux États-Unis pour espionnage. Leur crime ? Avoir infiltré des composantes de la fameuse « mafia de Miami », composée d’exilés cubains anti-castristes et responsables de nombreux attentats terroristes dans l’île de Fidel Castro. En 1997, l’un de ces attentats à la bombe a d’ailleurs coûté la vie à un Montréalais de 32 ans en visite à Cuba.

Voilà maintenant 5 ans que les agents cubains sont emprisonnés aux États-Unis, chacun dans un État différent. « Ils ont combattu le terrorisme; c’est parce qu’ils ont défendu des vies humaines qu’ils sont en prison », a déclaré Irma Gonzales, fille de l’un des accusés. « Rendez-vous compte de l’hypocrisie du gouvernement américain quand il parle de lutte au terrorisme », a ajouté Mme Guevara.

Les supporters des prisonniers exigent la libération immédiate du groupe des cinq ou la tenue d’un autre procès, dans une ville autre que Miami, où la mafia des exilés cubains est toute-puissante.

Miami est la seule ville des États-Unis où l’on refuse de recevoir Nelson Mandela, parce qu’il a été vu aux côtés de Castro. Les militants anti-communistes de la ville ont déjà lancé des pierres aux athlètes cubains qui participaient aux jeux olympiques pour handicapés, et les menaces et alertes à la bombe font partie de leurs tactiques courantes.

Retour à la page précédente

Partager cet article Imprimer cet article


 


Réseau Média
© l'aut'journal 2002
 
l'aut'journal sur le web
L'aut'journal sur le Web a
été réalisé par Logiweb.