L'aut'journal
Le mardi 21 mai 2019
édition web
L'aut'journal
archives
Retourner à L'Aut'Journal au
jour le jour

Recherche
accueil > l’aut’journal > archives > sommaire > article
Finies les folies !
N° 222 - septembre 2003
Des mots, des mots, des mots
Le Multi dictionnaire de Marie-Éva de Villers
Jean-Claude Germain
Le Multi est à l’image de son auteure. Il est élégant, intelligent, fort bien articulé et il donne en priorité le sens québécois des mots français.

Pour donner un exemple, je choisis un mot au hasard. Humilier ! Le Robert donne incliner avec respect comme premier sens et rendre humble, remplir d’humilité qui est le premier du Larousse est son deuxième. Dans le Multi, le premier sens est abaisser, vexer qui s’avère le troisième des deux autres. C’est toute la différence entre les points de vue d’un ancien empire et d’une ancienne colonie. Le premier s’identifie plus facilement à ceux qui humilient et la seconde à ceux qui l’ont été.

Je n’ai connu ni Larousse, ni Robert. En revanche, j’ai souvent partagé le plateau ou le micro avec Marie-Éva de Villers. Lorsqu’on m’invite pour défendre le québécois, elle est toujours là pour défendre le français mais invariablement on se retrouve du même côté de la barricade lorsque les puristes embouchent le cor de Roland pour sonner le hallali contre tout ce qui n’est pas de Paris. Comme la quatrième édition de son dictionnaire, elle ne défend pas une idéologie ou une nostalgie mais une langue vivante, le français québécois. Ce qui n’est pas si loin du québécois français.

Marie-Éva de Villers, Quatrième édition, Québec Amérique, 2003

Retour à la page précédente

Partager cet article Imprimer cet article


 


Réseau Média
© l'aut'journal 2002
 
l'aut'journal sur le web
L'aut'journal sur le Web a
été réalisé par Logiweb.