L'aut'journal
Le samedi 25 mai 2019
édition web
L'aut'journal
archives
Retourner à L'Aut'Journal au
jour le jour

Recherche
accueil > l’aut’journal > archives > sommaire > article
Finies les folies !
N° 222 - septembre 2003

Haro sur les apparatchiks des associations étudiantes !
Vincent Larouche
Alarmés par les menaces de grèves des étudiants en cas de dégel des frais, les journaux de Paul Desmarais ont volé au secours du ministre au cours des dernières semaines. En plus de remplir leur courrier des lecteurs de messages hostiles aux revendications étudiantes, ils ont envoyé leurs éditorialistes au front.

« Indexons », titrait Michèle Ouimet, de La Presse, dans son éditorial du 27 août dernier, dans lequel elle accuse les étudiants de vouloir «virer la province à l’envers même s’il n’y a rien de nouveau sous le soleil».

Pour sa part, Brigitte Breton, du Soleil, martèle que « le gouvernement ne doit pas déroger à son plan de travail devant les menaces des porte-parole des associations étudiantes ». Elle poursuit en disant que « Tout, y compris le dégel des frais de scolarité, doit être mis sur la table lors de la commission […] ». Elle non plus ne semble pas croire aux promesses du ministre Reid qui répète ad nauseam qu’il n’est pas question de dégel.

Finalement, le chroniqueur économique Claude Picher, de La Presse, se déchaîne littéralement contre les «apparatchiks des associations étudiantes». S’ensuit alors un plaidoyer en faveur du dégel où il explique que cette mesure, à l’origine progressiste, est devenue une source grave d’injustice, entre autres parce que les étudiants des autres provinces canadiennes paient plus cher pour leurs études…

Retour à la page précédente

Partager cet article Imprimer cet article


 


Réseau Média
© l'aut'journal 2002
 
l'aut'journal sur le web
L'aut'journal sur le Web a
été réalisé par Logiweb.