L'aut'journal
Le samedi 25 mai 2019
édition web
L'aut'journal
archives
Retourner à L'Aut'Journal au
jour le jour

Recherche
accueil > l’aut’journal > archives > sommaire > article
Embargo : Esso - McDo
N° 218 - avril 2003

Colin Pow Powell contre Picasso
Patrick Lamoureux
Le célèbre et désormais gênant tableau Guernica du peintre Picasso, symbolisant et dénonçant les premiers bombardements fascistes qui ont eu lieu sur cette petite ville d’Espagne, a été spécialement voilé pour la démonstration des fausses preuves de Powell. Cette toile est normalement suspendue au dehors de la Chambre du Conseil de sécurité de l’ONU, derrière l’endroit où se tiennent les dignitaires face aux médias, nous apprend la revue Global Outlook.

Cette décision de l’ONU est quelque peu ironique étant donné la volonté du Pentagone de bombarder de façon « préventive » la ville de Bagdad. En plus, la stratégie choc et effroi (shock and awe) de l’armée états-unienne est directement inspirée par l’opération Blitzkrieg que l’Allemagne nazie avait déployée contre Guernica pour neutraliser la capacité des habitants à réagir. Cet acte de censure artistique relève d’un symbolisme inquiétant.

Retour à la page précédente

Partager cet article Imprimer cet article


 


Réseau Média
© l'aut'journal 2002
 
l'aut'journal sur le web
L'aut'journal sur le Web a
été réalisé par Logiweb.