L'aut'journal
Le samedi 24 août 2019
édition web
L'aut'journal
archives
Retourner à L'Aut'Journal au
jour le jour

Recherche
accueil > l’aut’journal > archives > sommaire > article
Le vol de l'été se poursuit
N° 192 - septembre 2000

La prochaine révolution
Jean-Claude Germain
Livre 0 Le droit à la paresse Tous nos produits sont adultérés pour en faciliter l’écoulement et en abréger l’existence. Notre époque sera appelée l’âge de la falsification. Le pamphlet, paru en 1880, est l’œuvre du gendre de Karl Marx. C’est un ouvrage joyeusement subversif qui devrait être le livre de chevet de tous les chefs syndicaux et une lecture obligatoire dans tous les congrès. Une étrange folie possède les classes où règne la civilisation capitaliste et cette folie c’est l’amour du travail, écrit Lafargue. Abêtis par leur vice, les ouvriers n’ont pu s’élever à l’intelligence de ce fait que, pour avoir du travail pour tous, il fallait le rationner comme l’eau sur un navire en détresse. Ô idiots ! Tant que la main d’œuvre fournit ses services à bas prix, on la prodigue ; on cherche à l’épargner quand ses services deviennent plus coûteux. Ô Paresse, mère des arts et des nobles vertus, sois le baume des angoisses humaines ! Pour Lafargue, le temps est venu de proclamer les Droits de la paresse. En régime de paresse, il y aura des représentations théâtrales toujours et toujours 0 c’est de l’ouvrage tout trouvé pour nos bourgeois législateurs. On les organisera par bandes courant les foires et les villages, donnant des représentations législatives.

Le droit à la paresse, Paul Lafargue, Mille-et-une-nuits, 1994

Retour à la page précédente

Partager cet article Imprimer cet article


 


Réseau Média
© l'aut'journal 2002
 
l'aut'journal sur le web
L'aut'journal sur le Web a
été réalisé par Logiweb.